Budget
à
Surface
à


Malgré le peu d’offres disponibles sur le marché de l’immobilier, le viager permet à des personnes dont la retraite est insuffisante d’économiser et de bénéficier d’une rente viagère qui permet d’acquérir un supplément de revenu non négligeable. Le viager mutualisé donne la possibilité à plusieurs acheteurs de mettre des fonds en commun pour acheter une maison en viager.

Le viager mutualisé occupé

Les spécialistes sont unanimes sur le fait que dans un investissement en viager mutualisé occupé, les risques sont réduits car les acquéreurs se mettent à plusieurs pour acheter en viager mutualisé occupé. La mutualisation implique l’existence de plusieurs investisseurs regroupés qui décident d’acheter plusieurs biens viagers occupés.

Dans une transaction viagère, l’acquéreur est tenu de verser une partie de la somme nommée bouquet directement, tandis que l’autre partie sera versée périodiquement au vendeur. L’acquéreur prend également en main les grosses réparations, ainsi que les taxes foncières. En optant, pour un viager mutualisé occupé, les frais liés aux réparations et aux taxes sont pris en main par plusieurs investisseurs.

Le viager occupé mutualisé permet alors d’assumer en groupe, l’ensemble des risques inhérent à l’incertitude de la durée du paiement de la rente. Dans le cas où un vendeur décide de quitter son domicile avant son décès, la rente connaît alors une hausse comprise entre 20 % et 30 %. Le vendeur peut alors décider d’investir le bouquet qu’il a perçu dans un contrat d’assurance vie.

Les frais d’achat d’un viager mutualisé peuvent alors connaître une réduction pouvant aller jusqu’à 40 à 60 % en comparaison à l’immobilier classique. Il s’agit ici d’un placement à long terme qui garantit une prise en charge financière après la retraite.

Le viager partagé

Dans l’idéal, il est préférable d’investir à plusieurs dans un viager partagé. Jusqu’à ce jour, la loi n’impose rien en ce qui concerne le montant de la rente pour l'investissement dans le viager partagé. Se mettre en mutualisation est déjà un avantage en soi.

Toutefois, s'il s'agit de viager mutualisé, pour éviter des pertes importantes, il est toujours préférable de faire appel à un spécialiste du viager partagé. Il faut toujours prêter attention à la valeur du bien, à l’âge du cédant, à l’état de santé du cédant, et à la volonté du cédant d’occuper lui-même ou de louer son bien immobilier.