Budget
à
Surface
à


Le plus souvent associé à la vente d’une maison ou d’un appartement, le viager peut aussi s’appliquer à d’autres biens immobiliers. Ainsi en est-il des terrains. Libre ou occupé, l’achat d’un terrain en viager est basé, lui aussi, sur le principe du versement d’une rente à vie. Quels sont ses avantages ?

Acheter un terrain agricole en viager

Si autrefois l’agriculture était une affaire de famille, où l’on se transmettait les biens de père en fils, les choses ont bien évolué depuis. Aujourd’hui, nombreux sont les terrains agricoles qui ne sont pas repris par les proches.

Dans ces conditions, acheter un terrain agricole en viager représente une réelle opportunité pour un acquéreur. Vergers, vignes, pâturages, tous les terrains à usage agricole peuvent ainsi s’acheter en viager. Comme dans un viager classique, l’acquéreur (le débirentier) verse au vendeur (le crédirentier) un capital, appelé « bouquet », lors de la signature de l’acte de vente chez le notaire.

À cela s’ajoute le versement périodique d’une rente à vie. Pour l’acquéreur, c’est une solution financière pour acheter une terre agricole à moindre coût. S’il souhaite acheter un autre bien ou s’il rencontre des difficultés, il peut, avec l’accord du crédirentier, revendre le terrain à un sous-acquéreur.

Dans ce cas, les termes du contrat restent inchangés. Quelques terrains agricoles peuvent être rendus constructibles sous certaines conditions. Contactez Viager Expert. Nous vous apporterons toutes les informations utiles à votre achat.

Vendre un terrain en viager libre

Moins répandu que le terrain vendu en viager occupé, dans lequel le crédirentier peut continuer à jouir de son bien jusqu’à la fin de ses jours, le terrain vendu en viager libre offre un réel intérêt pour les vendeurs et pour les acquéreurs. Il se destine aux personnes qui ne font plus usage de leur terrain.
Outre un bouquet dont le montant est de 25 à 50 % plus élevé que dans une vente en viager occupé, les rentes sont aussi plus conséquentes et peuvent bénéficier d’un abattement fiscal substantiel.
Vendre un terrain en viager libre offre également l’avantage au vendeur de ne plus payer l’impôt foncier.
De son côté, l’acquéreur peut disposer du terrain comme il le souhaite. Il peut le louer, l’exploiter, le mettre en jachère ou – avec l’accord du vendeur – y faire construire une propriété s’il s’agit d’un terrain constructible. Dans ce cas, il pourra habiter sa propriété immédiatement.
Pour connaître tous les avantages de cette formule viagère, appelez gratuitement Viager Expert. Nous mettons notre expérience à votre service.